top of page

Retour sur la réunion publique de lancement de la concertation sur le projet de réaménagement de la place de la Concorde


Réunion publique de lancement de la concertation sur le projet de réaménagement de la place de la Concorde

La réunion publique de lancement de la concertation sur le projet de réaménagement de la place de la Concorde s'est tenue jeudi 4 avril au Théâtre de la Concorde (ancien Théâtre la Ville - Espace Cardin). Devant un public d'environ 80 personnes, sont intervenus des élus - le Premier adjoint à la Maire de Paris, l'Adjoint à la Maire de Paris en charge de la transformation de l'espace public, l'Adjoint à la Maire de Paris en charge de la végétalisation de l'espace public, la Maire du 8e arrondissement, le Maire de Paris Centre - ainsi que des représentants de la Direction des affaires culturelles (DAC) de la Ville de Paris et de l'Atelier parisien d'urbanisme (APUR). Vous trouverez ici le document projeté au cours de la réunion publique.

Au terme de la présentation des différents enjeux de patrimoine, de mobilité et d'usage, je maintiens ma position sur le projet de réaménagement de la place de la Concorde, mais avec un assouplissement sur la végétalisation et un durcissement sur l'événementiel.


 

Sommaire


 

RAPPEL | Après la marche exploratoire du 11 avril et l'atelier "patrimoine" du 24 avril, participez aux prochains ateliers thématiques de la concertation sur le réaménagement de la place de la Concorde (inscrivez-vous préalablement à l'adresse concorde@ville-ouverte.com) : l'atelier "mobilité" mardi 30 avril à 19 h et l'atelier "usages et résilience" jeudi 16 mai à 19 h, tous deux en présentiel au Théâtre de la Concorde. L'atelier concernant les usages sera notamment l'occasion de faire connaître et valoir votre position sur les occupations événementielles de la place de la Concorde.

La place de la Concorde n'a pas toujours été aussi minérale

Parmi les aménagements passés de la place de la Concorde figurent une vue de la place Louis XV (non datée) et une vue panoramique de Pierre COURVOISIER (vers 1830) relativement "contre-intuitives". Sur ces deux visuels apparaissent en effet des fossés arborés et des parterres végétalisés qui indiquent que la place de la Concorde n'a pas toujours été aussi minérale qu'aujourd'hui.

Cette végétalisation passée avait d'ailleurs déjà amené la Ville de Paris à envisager des options de revégétalisation de la place à la fin des années 1990, dans le cadre de réflexions sur des possibilités d'aménagement.


La place Louis XV (source : Ville de Paris).
La place Louis XV (source : Ville de Paris).

Pierre COURVOISIER, vue panoramique sur Paris prise de la place de la Concorde en direction du palais des Tuileries, vers 1830 (source : Ville de Paris).
Pierre COURVOISIER, vue panoramique sur Paris prise de la place de la Concorde en direction du palais des Tuileries, vers 1830 (source : Ville de Paris).

Examen des possibilités d'aménagement de la place de la Concorde par l'APUR en 1997 (source : Ville de Paris).
Examen des possibilités d'aménagement de la place de la Concorde par l'APUR en 1997 (source : Ville de Paris).

La place de la Concorde est définitivement sur-occupée par des événements

Dans la présentation des différents usages de la place de la Concorde, l'APUR a pu objectiver par les chiffres le constat, déploré par les habitants et les "amoureux du patrimoine", d'une sur-occupation événementielle de la place de la Concorde. En 2023, 10 événements ont ainsi été organisés, aboutissant à une occupation totale ou partielle de la place de 182 jours, soit la moitié de l'année. C'est inacceptable !

Bien sûr, certains événements populaires ont une vocation durable à être organisés sur la place de la Concorde. Je pense d'abord au défilé militaire du 14 Juillet et à l'arrivée du Tour de France. D'autres événements sportifs commerciaux ne font que passer par la place. En revanche, je conteste l'occupation événementielle et commerciale de la place de la Concorde par des défilés de mode, des zones d'animations sportives ou certains salons professionnels.


En 2023, la place de la Concorde a accueilli des événements la moitié de l'année... (source : APUR).
En 2023, la place de la Concorde a accueilli des événements la moitié de l'année... (source : APUR).

Position maintenue avec un assouplissement et un durcissement

Au terme de la réunion publique du 4 avril, je maintiens ma position sur le projet de réaménagement de la place de la Concorde : d'une part, des garde-fous doivent être prévus pour que ce réaménagement soit d'abord et avant tout une réhabilitation à vocation historique et patrimoniale ; d'autre part, la circulation giratoire de la place doit être conservée.

Mais, compte tenu de ce qui précède, j'y ajoute un assouplissement et un durcissement. L'assouplissement a trait à la possibilité de (re)végétaliser une partie de la place, comme elle a pu l'être jusqu'à la première moitié du 19e siècle : je pourrais y être favorable, à condition que toute végétalisation soit basse et à très haute qualité environnementale, puis entretenue avec le souci de l'excellence. Le durcissement concerne l'occupation événementielle de la place : je plaide l'interdiction des occupations événementielles commerciales de la place, de sorte de n'y autoriser que des occupations non commerciales et d'intérêt national.

Pour conclure, la végétalisation partielle de la place de la Concorde pourrait s'avérer être une façon efficace de la prémunir contre certaines occupations événementielles commerciales indésirables.


20240404_Reunion_publique_lancement_Concertation_publique_place_Concorde
.pdf
Télécharger PDF • 43.86MB

Commentaires


bottom of page