top of page

Insécurité et pollution rue de Saint-Pétersbourg : il faut maintenant accélérer le réaménagement



Dans un article paru dans son édition du 19 janvier 2023, Le Parisien rend compte du projet de la Maire du 8e arrondissement, "face à l'exaspération des riverains", de tester la mise en sens unique "descendant" (du Nord vers le Sud) de la rue de Saint-Pétersbourg à compter du 6 mars et "pour 1 ou 2 mois".

C'est enfin le début de la fin de l'immobilisme… Mais le calendrier manque d'ambition et rien n'est proposé pour les lignes de bus 21 et 95. Il faut faire mieux et hâter le dénouement !

Riverains et usagers de la rue de Saint-Pétersbourg subissent depuis 2020 les externalités négatives du réaménagement de la rue voisine d'Amsterdam, avec les reports de la circulation générale et des lignes de bus 21 et 95 qui génèrent des embouteillages, des comportements routiers dangereux et des pollutions atmosphérique et sonore mettant en danger leur sécurité et leur santé.

Ces riverains et usagers de la rue de Saint-Pétersbourg ont déjà posé le diagnostic de la situation et formulé des propositions. Ils attendent maintenant des actes. Or, le calendrier prévisionnel de la Ville de Paris, avec un début des travaux fin 2023 seulement, ce que confirme le lancement d'un simple "test" à la fin de l'hiver, n'est pas satisfaisant. La sécurité et la santé des riverains et des usagers ne peuvent attendre une année d'immobilisme supplémentaire !

La rue de Saint-Pétersbourg doit être apaisée et sécurisée d'urgence. C'est pourquoi le calendrier de son réaménagement doit maintenant être accéléré et une réunion publique ad hoc organisée dans les meilleurs délais, en coordination avec la mairie du 9e arrondissement pour la cohérence d'ensemble du plan de circulation générale.


319 vues0 commentaire
bottom of page