Mieux insérer les activités de logistique urbaine : la Mairie de Paris se mobilise enfin


Après avoir été saisie de ce problème par plusieurs habitants en divers lieux du 8e arrondissement (notamment avenue de Messine et boulevard Malesherbes), se plaignant d’une transformation quotidienne et gênante des trottoirs en plateforme de logistique improvisée par certains grands distributeurs, j’ai interpellé la Mairie de Paris en février sur l’indispensable amélioration de la régulation et de l’insertion des activités de logistique urbaine sur l’espace public parisien.


Dans sa réponse en date du 29 mars 2022, David BELLIARD, “adjoint à la Maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public, des transports, des mobilités, du code de la rue et de la voirie”, m’a répondu qu’il “partage [mon] constat des nuisances générées sur l’espace public et notamment pour les piétonset que “les services de la voirie et des déplacements [de la Ville de Paris] élaborent actuellement la future stratégie de la logistique urbaine dont un des axes est de mieux insérer les activités de logistique dans la ville”. Cette stratégie sera discutée en Conseil de Paris avant l’été et devrait comporter des mesures de régulation.


L’élu écologiste précise qu’”une expérimentation de micro-hubs sur l’espace public, suivie d’une politique de maillage de ces hubs sur le territoire parisien, permettra de matérialiser et circonscrire cette logistique ou cyclo-logistique du dernier kilomètre. Certaines places de stationnement seront transformées pour accueillir demain un camion dont les marchandises seront ensuite acheminées à vélo.

Je me réjouis que la Ville de Paris se mobilise enfin pour mieux insérer les activités de logistique urbaine dans la ville et contenir certaines externalités négatives de plus en plus prégnantes à mesure que le e-commerce se développe et que les modes de consommation des Parisiens évoluent. Je suivrai avec attention le déploiement de cette nouvelle stratégie de la logistique urbaine et serai tout particulièrement vigilante quant aux places de stationnement ayant vocation à être transformées.


Une alternative complémentaire au projet de la Ville de Paris pourrait aussi résider dans la location par la RATP à Amazon ou Chronopost de places de stationnement dans ses parkings (de plus en plus vides avec la fin de son monopole sur les transports en Île-de-France) pour les camions chargés de colis, à l’instar du dispositif mis en place dans le 14e arrondissement de Paris.


Si vous subissez vous aussi des nuisances générées par une activité de logistique urbaine dans le 8e arrondissement, merci de me le signaler en m’écrivant à l’adresse contact@catherinelecuyer.fr.


20220218_Courrier_Catherine_LECUYER___Olivia_POLSKI_Réguler l’activité de logistique urbai
.
Download • 175KB

20220411_Reponse_David_BELLIARD___Catherine_LECUYER_insertion_activites_logistiques_dans_l
.
Download • 303KB


184 vues0 commentaire