Le “serpent de mer” de la dépollution du site du 25-27 rue de Constantinople

Mardi 10 décembre, je suis une nouvelle fois intervenue en Conseil de Paris pour obtenir de la Mairie de Paris qu’elle précise les modalités et le calendrier de la dépollution du sol puis de l’aménagement du site du 25-27 rue de Constantinople où la Ville doit réaliser un groupe scolaire et des logements sociaux.


J’étais déjà intervenue en 2017 et 2018 pour connaître les procédés mis en oeuvre pour dépolluer ce site anciennement occupé par les activités d’un garage “PSA” ainsi que les garanties de conformité aux normes environnementales et de non-dangerosité pour les enfants et, plus largement, les habitants et usagers du lieu. La pollution du site a manifestement été sous-estimée. C’est préoccupant. En décembre 2019, la réponse de l’adjoint communiste à la Maire de Paris, Ian BROSSAT, n’est toujours pas de nature à rassurer les différentes parties prenantes.


J’ai profité de cette intervention pour renouveler également ma demande d’installation d’un équipement de proximité culturel ou sportif pour les habitants du quartier Europe.



LIENS

S'abonner à la newsletter

© 2020 par Catherine Lécuyer