Concilier prudence et espoir


Grâce aux efforts de tous, au dévouement des professionnels de santé, au sacrifice des commerçants, restaurateurs, cafetiers, acteurs de la culture, des cultes, une lueur d’espoir apparaît.


L’épidémie recule enfin et les fêtes de Noël pourront être passées en famille.


Lever les restrictions sans baisser la garde, c’est l’enjeu de la période.


Je vous souhaite du fond du cœur de joyeuses fêtes de Noël et une belle année 2021.


Catherine Lécuyer


("tribune" publiée dans Paris Huitième n°121 décembre 2020)

S'abonner à la newsletter

© 2021 par Catherine Lécuyer