Abandon de poste



Je ne serai pas candidate à la présidentielle de 2022. Mon ambition, c’est Paris”.


Un an après, Anne Hidalgo s’apprête à trahir sa promesse en abandonnant Paris après l’avoir saccagé.


Ce type de comportement nuit gravement à notre démocratie en alimentant la défiance des électeurs envers leurs représentants.


Les Parisiens et les Français méritent mieux. A commencer par un responsable politique qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit.


Catherine Lécuyer


("tribune" publiée dans Paris Huitième n°128 septembre 2021)

20 vues0 commentaire