Rue de Naples : encore un réaménagement précipité avec l'accord de la Mairie du 8e !



A l’instar de la rue de la Bienfaisance, la rue de Naples a récemment fait l’objet d’un réaménagement précipité dont les riverains n’avaient pas été préalablement informés.

Or ce réaménagement n’est pas anodin puisqu’il a notamment conduit à créer une piste cyclable et à supprimer l’intégralité du stationnement sur le côté pair de cette voie.

J’ai donc interrogé la Maire du 8e arrondissement au cours de notre Conseil d’arrondissement du 22 juin pour connaître l’avis qu’elle avait préalablement rendu sur ce projet de réaménagement, les raisons pour lesquelles les riverains n’avaient pas été informés en temps voulu - à défaut du reste d’être concertés - en amont des travaux, et les initiatives que la mairie compte prendre pour que les riverains ne soient plus mis ainsi devant le fait accompli municipal.

Dans sa réponse, du reste incomplète, la Maire du 8e arrondissement a finalement confirmé qu’elle avait bel et bien donné son accord pour le réaménagement réalisé de la rue de Naples. Les riverains apprécieront…

La Maire du 8e rappelle souvent qu’elle dispose de peu de pouvoir de décision en tant que Maire d’arrondissement. C’est juridiquement exact. Mais c’est politiquement irrecevable. C’est précisément parce qu’elle ne dispose pas d’un pouvoir juridique de décision qu’il lui faut rechercher un pouvoir politique d’influence, en se mobilisant avec détermination et pugnacité pour créer l’indispensable rapport de force avec la Mairie de Paris et espérer ainsi “peser” et influer sur les situations pour faire (pré)valoir les intérêts des habitants. Ne pas le faire, c’est renoncer. Ne pas le faire, c’est nier l’intérêt même du politique et du mandat représentatif.

170 vues1 commentaire