Opposants, taisez-vous !



Le Conseil du 8e s’est une nouvelle fois distingué, de façon inacceptable, parmi les arrondissements parisiens en réduisant la liberté d’expression de l’opposition. Cet acte de censure nous oblige à répondre par cette tribune commune.


Nos séances sont les seules de la capitale 1/ à ne faire l’objet d’aucune retransmission audiovisuelle, 2/ à interdire aux habitants de poser des questions et désormais 3/ à restreindre la liberté de parole de l’opposition.


La Maire du 8e et sa majorité nuisent ainsi gravement aux principes démocratiques les plus élémentaires : informer, rendre compte, débattre. Pourquoi une telle opacité et cette volonté de bâillonner l'opposition ? Pourquoi se priver de l’intelligence collective, y compris des apports de l'opposition ?


Au lieu de cacher la poussière sous le tapis, il vaudrait mieux écouter les préoccupations que les élus font remonter du terrain et résoudre les problèmes identifiés !


Catherine LÉCUYER, Sophie SEGOND


("tribune" publiée dans Paris Huitième n°130, novembre 2021)

9 vues0 commentaire