top of page

JOP Paris 2024 : réunion publique d'information sur les périmètres de sécurité et de circulation dans le 8e arrondissement


La réunion publique a rassemblé de nombreux habitants et acteurs économiques (source : Mairie du 8e arrondissement).
La réunion publique a rassemblé de nombreux habitants et acteurs économiques (source : Mairie du 8e arrondissement).

Une réunion publique d'information des habitants et des acteurs économiques sur les périmètres de sécurité et de circulation dans le 8e arrondissement pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024 était organisée à l'initiative de la Ville de Paris, avec la participation du Comité d'Organisation Paris 2024 et de la Préfecture de police de Paris, mercredi 24 janvier, au Conservatoire à rayonnement régional de Paris, rue de Madrid. Ont participé M. Pierre RABADAN, Adjoint à la Maire de Paris en charge du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine ; M. Laurent NUNEZ, Préfet de police de Paris ; M. Jérôme FOUCAL, Directeur de l'ordre public et de la circulation (DOPC) au sein de la Préfecture de police de Paris ; Mme Sandrine CARLIN, Commissaire divisionnaire de police du 8e arrondissement ; Mme Laurence OLBRECK, Cheffe de la division de la police municipale dans le 8e arrondissement ; Mme Jeanne d'HAUTESERRE, Maire du 8e arrondissement. La réunion publique a rassemblé beaucoup d'habitants et d'acteurs économiques du 8e arrondissement, porteurs de très nombreuses questions.


A six mois de la cérémonie d'ouverture du plus grand événement jamais organisé à Paris et en France (entre 12 et 15 millions de visiteurs supplémentaires sont attendus dans la capitale), cette réunion était aussi l'occasion d'appréhender des situations et de cerner des problèmes non encore identifiés. C'est pourquoi la plupart des informations présentées sont encore susceptibles d'évoluer, notamment les autorisations d'accès aux périmètres de sécurité et de circulation.

Les sites de compétition dans le 8e arrondissement

Comme le Comité d'organisation Paris 2024 l'a rappelé dans sa présentation, le 8e prend largement sa part à l'organisation et - nous l'espérons tous - à la réussite des JOP de Paris 2024, en accueillant dans la partie Sud du territoire de nombreuses épreuves sportives sur les trois sites de la place de la Concorde, du Grand Palais et du pont Alexandre III. L'arrondissement accueillera également un "site de festivités" dans le parc Monceau.


La carte et le calendrier des sites de compétition dans Paris.
La carte et le calendrier des sites de compétition dans Paris.

Les sites et les épreuves dans le centre de Paris (source : Comité d'organisation Paris 2024).
Les sites et les épreuves dans le centre de Paris (source : Comité d'organisation Paris 2024).

Les sites dans le 8e arrondissement (source : Comité d'organisation Paris 2024).
Les sites dans le 8e arrondissement (source : Comité d'organisation Paris 2024).

La fiche d'identité du site de la Concorde (source : Comité d'organisation Paris 2024).
La fiche d'identité du site de la Concorde (source : Comité d'organisation Paris 2024).

La fiche d'identité du site du Grand Palais (source : Comité d'organisation Paris 2024).
La fiche d'identité du site du Grand Palais (source : Comité d'organisation Paris 2024).

La fiche d'identité du site du Pont Alexandre III (source : Comité d'organisation Paris 2024).
La fiche d'identité du site du Pont Alexandre III (source : Comité d'organisation Paris 2024).

Les périmètres de sécurité dans le 8e arrondissement

Pour garantir la sécurité des épreuves, des athlètes et des spectateurs, la Préfecture de police de Paris a établi des périmètres de sécurité et de circulation autour des sites de compétition. Le principal objectif est de réduire les risques terroristes et de sécuriser les flux du public accédant ou quittant un site olympique ou paralympique. Si la Préfecture de police rappelle s'efforcer de limiter au maximum les impacts négatifs des périmètres sur la vie quotidienne des riverains et des acteurs économiques, des perturbations sont à prévoir, dès mars et jusqu'à octobre 2024, en incluant les phases de montage et démontage des sites.



La Préfecture de police distingue quatre catégories de périmètres autour de chaque site de compétition, du plus au moins proche du site et donc du plus au moins contraignant :

  1. Le périmètre organisateur de Paris 2024. Il est resserré au plus près du site. Seuls les personnes et véhicules accrédités par Paris 2024 ou en possession d'un billet peuvent accéder à l'intérieur du site organisateur. Aucun habitant, commerce ou entreprise n'est situé à l'intérieur du périmètre organisateur. Seules des restrictions de stationnement sont mises en place aux abords de certains sites. Des zones de dépose et de reprise des personnes à mobilité réduite sont prévues à proximité immédiate de chaque site. L’accès des véhicules d’urgence (SAMU, sapeurs-pompiers, police, secouristes) au périmètre organisateur est conditionné à l’autorisation préalable de la Préfecture de police.

  2. Le périmètre de protection dit "SILT", suite à la loi du 30 octobre 2017 "renforçant la Sécurité Intérieure et la Lutte contre le Terrorisme". Il jouxte le périmètre organisateur. Seuls sont autorisés à accéder à cette zone les personnes accréditées par Paris 2024 et les spectateurs. La mise en place n'a pas de conséquences directes pour les riverains, commerces et entreprises puisque seuls les accès au site sont neutralisés. Depuis les attentats du 13 novembre 2015, de tels périmètres sont régulièrement mis en œuvre lors de grands événements.

  3. Le périmètre "rouge" d’interdiction de la circulation motorisée. Dans ce périmètre, la circulation motorisée des voitures et des deux-roues est interdite. Les services d’urgence et le passage des véhicules justifiant de dérogations spécifiques sont autorisés. Les commerçants et les entreprises, pour leurs salariés et leur clientèle, ne sont pas impactés par l’instauration de ce périmètre. Les livraisons en vélo-cargo sont possibles, en passant par certains points d’accès identifiés et sous réserve de contrôle par les forces de l’ordre. Les taxis peuvent circuler, à condition d'avoir été commandés. Les déplacements des piétons et des cyclistes y restent autorisés en permanence.

  4. Le périmètre "bleu" de réglementation de la circulation motorisée. Au sein de ce périmètre, la circulation motorisée des voitures et des deux-roues est réglementée. L'objectif est de réduire les flux de transit aux abords du périmètre rouge. L’accès à ce périmètre est autorisé pour tout type de véhicule dès lors que le conducteur peut justifier son besoin d’accès à la zone : accès au domicile, travail, livraison, dépannage, déménagement, rendez-vous médical. Les déplacements des piétons et des cyclistes y restent autorisés en permanence.


Le périmètre "rouge" et le périmètre "bleu" seront activés autour des sites les jours de compétition, pendant un créneau horaire allant de 2h30 avant le début de la première épreuve jusqu'à 1h30 après la fin de la dernière épreuve.

Les périmètres mis en place en amont de la cérémonie d'ouverture (source : Préfecture de police de Paris).
Les périmètres mis en place en amont de la cérémonie d'ouverture (source : Préfecture de police de Paris).

Les périmètres mis en place le jour de la cérémonie d'ouverture (source : Préfecture de police de Paris).
Les périmètres mis en place le jour de la cérémonie d'ouverture (source : Préfecture de police de Paris).

Les sites olympiques et paralympiques à Paris (source : Préfecture de police de Paris).
Les sites olympiques et paralympiques à Paris (source : Préfecture de police de Paris).



Pour accéder aux périmètres de sécurité et de circulation, une inscription préalable obligatoire devra être effectuée en ligne, sur une plateforme dédiée, à partir de mars-avril, afin d'obtenir le "code QR" qui devrait faire office d'autorisation, pour des raisons de praticité éprouvées lors d'événements récents. L'inscription en ligne pourra être effectuée, avec un accompagnement, depuis les Mairies d'arrondissement, notamment celle du 8e. L'obligation d'inscription préalable vaudra aussi pour la venue d'invités ou d'ouvriers à domicile.

Le journaliste du Parisien Paul ABRAN rend compte de la réunion publique dans l'édition du 27 janvier du quotidien.
Le journaliste du Parisien Paul ABRAN rend compte de la réunion publique dans l'édition du 27 janvier du quotidien.



(vous y trouverez la plupart des réponses à vos questions)



Kommentare


bottom of page