Intervention en Conseil de Paris sur les subventions "genre et espace public"





Conseil de Paris des 17-18/05/2016.


Mme Catherine LECUYER. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, ce projet de délibéré visant des subventions au titre de "genre et espace public" n'a pas manqué de nous interpeller.
Sans même parler du fond du sujet, on ne peut en effet que s'interroger sur la pertinence des projets soumis à notre délibération.
Il nous faut rappeler que les projets visés sont des initiatives qui s'apparentent à de la recherche en sciences sociales. Les marches exploratoires, la cartographie participative et numérique, le projet d'étude sur l'appropriation genrée de l'espace urbain sont certes à même de susciter l'intérêt de quelques chercheurs. Cependant, les implications de ces explorations en termes de politiques publiques semblent mineures. Ces recherches ne s'inscrivent pas dans une démarche d'édification de projets utiles pour la ville et les citoyens. En l'état, elles semblent en tout cas bien abstraites et ne produiront aucune retombée tangible.
Si la Direction de la Démocratie, des citoyens et des Territoires a pour vocation de renforcer la cohésion sociale par des actions concrètes en faveur des citoyens, on peut légitimement se demander si la recherche en sciences sociales relève de son champ d'action. Les projets de recherches font l'objet de bourses attribuées chaque année par la Mairie. Est-ce bien le rôle de la Direction de la Démocratie que de s'immiscer dans le champ de la recherche et de l'expérimentation académique, alors même que ces projets sont d'ordre associatif et ne peuvent guère se targuer d'une quelconque crédibilité scientifique ? L'argent des contribuables parisiens est-il utilisé à bon escient, pour des projets aux implications concrètes, ou bien sert-il à financer des initiatives incertaines à l'utilité très discutable ?
Ce que les Parisiens attendent de la DDCT, ce sont davantage des projets à même de fédérer les Parisiens et de les inclure de manière effective dans la vie civique et démocratique, ce ne sont pas des projets de recherches sans but précis ni implication concrète.
Aussi, nous vous demandons de bien vouloir préciser quelles seront les retombées concrètes de ces projets de recherches financés par les Parisiens.
Merci.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

LIENS

S'abonner à la newsletter

© 2020 par Catherine Lécuyer