Insécurité rue de Ponthieu : je demande un véritable “plan Marshall” pour enfin sécuriser le secteur



Après la nouvelle rixe violente qui s’est déroulée rue de Ponthieu dans la nuit de dimanche à lundi, je demande la mise en place rapide d’un véritable “plan Marshall” mobilisant les moyens humains (des patrouilles nocturnes et diurnes dédiées) et matériels (des caméras de vidéoprotection, des capteurs sonores, des portiques de sécurité) exceptionnels nécessaires pour enfin restaurer dans les meilleurs délais la sécurité et la tranquillité publiques dans ce secteur du quartier des Champs-Elysées.


J’avais encore saisi la Maire et le Préfet de police de Paris par courrier le 14 octobre puis dans l’hémicycle du Conseil de Paris vendredi dernier 15 novembre pour les interpeller sur les graves et nombreux troubles à l’ordre public (attroupements, hurlements, klaxons, trafics de stupéfiants et rixes les nuits mais aussi les matins des fins de semaine à proximité et à la sortie des établissements de nuit, vols à la roulotte et dégradations de véhicules, mendicité agressive et vols à l’arraché aux distributeurs automatiques de billets) que subissent au quotidien - nuit et jour - les habitants et les commerçants du secteur de la rue de Ponthieu, du fait notamment de la concentration d’établissements de nuit, et leur demander de préciser les mesures qu’ils comptaient prendre afin de restaurer dans les meilleurs délais la sécurité et la tranquillité publiques dans le quartier.


J’avais aussi relayé en ligne la pétition de riverains, excédés d’avoir le sentiment de vivre et travailler dans l’arrière-cour abandonnée des Champs-Elysées, qui m’avaient saisie et qui s’organisent en association pour faire valoir leurs droits. Cette pétition a déjà été signée par 290 riverains. Je vous invite à la signer et à la faire signer autour de vous.


LIENS

S'abonner à la newsletter

© 2020 par Catherine Lécuyer