“Coronapiste” rue d’Amsterdam : vous avez la parole !



Au cours de la séance de notre 1er conseil du 8e arrondissement mardi 23 juillet 2020, nous avons appris de la nouvelle élue "Paris en commun" que la "coronapiste" de la rue d’Amsterdam, réalisée soudainement début juin, sans concertation ni information, et initialement présentée comme un aménagement provisoire le temps de la sortie de crise sanitaire, serait finalement pérennisée suivant la volonté de la Maire de Paris Anne HIDALGO ...


Obtenir des améliorations concrètes


En matière de stratégie, s’opposer frontalement à la pérennisation de cette “coronapiste” serait à coup sûr une croisade vaine au lendemain d’une large réélection de l’édile, laquelle aurait beau jeu d’exciper sa légitimité retrouvée. Nous risquerions de lâcher la proie des améliorations concrètes pour l’ombre d’un retrait improbable de l’aménagement.


Nous devons en revanche mieux faire valoir et prendre en compte les attentes des riverains et des usagers dans l’aménagement définitif, en corrigeant les défauts du projet initial pour la sécurité des piétons, la tranquillité des voies de report de circulation et la desserte des lignes de bus, et en enrichissant ce projet de suggestions pour mieux répondre aux préoccupations et besoins quotidiens des habitants, des commerçants et des usagers.


Porter vos griefs et vos suggestions


Pour faire prendre en compte vos observations, griefs et suggestions sur l’aménagement définitif de la “coronapiste” rue d’Amsterdam, vous trouverez ci-dessous un sondage, principalement composé de champs d’expression libre.


Je m’engage à porter personnellement, dès le prochain Conseil du 8e arrondissement et au cours de la réunion publique de concertation dédiée dont je demande l’organisation, vos griefs et vos suggestions prioritaires.


Je vous remercie par avance pour la valeur ajoutée de ce travail collectif que j'espère utile pour que l’aménagement définitif de la “coronapiste” rue d’Amsterdam se rapproche au plus près de l’intérêt général des habitants, des commerçants et des usagers du quartier.


Je donne mon avis

S'abonner à la newsletter

© 2020 par Catherine Lécuyer