Mes priorités pour vous, plus que jamais urgentes à Paris !


Une élection législative est une élection locale pour un mandat national. Thèmes nationaux et thèmes locaux dialoguent et s’interpénètrent en conséquence.


Vous trouverez dans le document “Mes priorités pour vous” les actions et les thèmes nationaux et locaux nécessitant une intervention législative sur lesquels je me mobiliserai en priorité, en tant que députée, si vous me faites confiance les 12 et 19 juin. En France, mes priorités seront de libérer notre économie, faire réussir chaque enfant à l’école, assurer la sécurité et la tranquillité, soutenir nos familles, renforcer la solidarité, renforcer notre système de santé, nous engager pour l’écologie et sauvegarder notre patrimoine. A Paris, mes priorités seront de restaurer l’ordre public et rétablir la démocratie pour les Parisiens.


L’actualité politique parisienne rend plus que jamais urgentes mes priorités pour Paris !


Un exemple. Anne HIDALGO multiplie les tentatives de passages en force pour imposer aux Parisiens - sans concertation, ni débat public préalable, ni étude d’impact - de grands projets d’aménagement, sur des lieux parisiens symboliques, tous plus farfelus, clivants et dispendieux les uns que les autres. Ainsi voudrait-elle “piétonniser”, “végétaliser”, “transformer” voire “réenchanter” l’avenue des Champs-Elysées depuis la place de l’Etoile jusqu’à la place de la Concorde, le secteur de la Tour Eiffel depuis la place du Trocadéro jusqu’aux jardins du Champ-de-Mars, ou encore le périphérique.


La maire de Paris est affaiblie par le fiasco de son aventure présidentielle (2,17% des suffrages à… Paris !) et elle fait face au mur d’une dette qu’elle a doublée depuis 2014. La situation financière de la Ville de Paris est tellement dégradée que Mme HIDALGO a dû renoncer au Programme d'investissement de la mandature (PIM) qui permet habituellement d'inscrire les investissements dans la durée d'une mandature. Cet abandon du PIM emporte d'ailleurs des conséquences locales très concrètes, par exemple le report du financement de tout ou partie de certains projets concernant l'église Saint-Augustin.


Alors elle fait une nouvelle fois cavalier seul, envers et contre tous (État, Préfecture de police de Paris, Région Île-de-France, etc.), et elle souffle sur les braises de la vie politique parisienne pour ressouder une majorité municipale en voie de décomposition. En dépit de cette méthode inacceptable, la presse confirme qu’Anne HIDALGO peut compter sur la complicité de “[s]a maire préférée du 8e arrondissement, Jeanne d’Hauteserre, qui a manifestement renoncé à défendre l’intérêt de ses mandants sur le dossier des Champs-Elysées, comme sur d’autres au demeurant…


Pour contenir de tels coups de force de la maire de Paris, je propose, parmi mes priorités pour la capitale, de généraliser l’enquête publique préalable pour les grands projets d’urbanisme. Cette enquête a pour objet d’assurer l’information et la participation du public ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers, et de recueillir l’avis du public sur ces opérations. Cette généralisation de l’enquête publique préalable nécessite une intervention du législateur pour élargir son champ au-delà des opérations susceptibles de porter atteinte à l’environnement. C’est ce que je ferai avec votre confiance.


Mes priorités pour vous
.pdf
Download PDF • 7.68MB



205 vues0 commentaire