top of page

Anticiper une reprise de la grève de la collecte des ordures dans le 8e arrondissement



Lundi 3 avril, la CGT "filière traitements, déchets, nettoiement, eau, égouts, assainissement" de la Ville de Paris a déposé un nouveau préavis de grève de la collecte des ordures ménagères "reconductible et indéterminé" pour le jeudi 13 avril, veille de la décision du Conseil constitutionnel sur la loi réformant le système des retraites en France, avec pour mot d'ordre "le retrait de la réforme des retraites Macron / Borne" et "un retour à la retraite à 60 ans maximum, avec pour les personnels concernés un retour à 50 et 55 ans"...

Au mois de mars, la voirie du 8e arrondissement a déjà été jonchée de tonnes d'ordures pendant de trop nombreuses semaines. Cette interruption d'un service public essentiel a créé un risque sanitaire et sécuritaire pour les habitants et les commerçants, ainsi qu'un risque de "réputation" pour l'arrondissement. Ce risque a d'ailleurs été matérialisé par de nombreux et dangereux feux de poubelles à l'occasion de manifestations nocturnes sauvages et violentes.


Dans le 8e arrondissement, les nuits du mois de mars ont été le théâtre de nombreux et dangereux feux de poubelles à l'occasion de manifestations nocturnes sauvages et violentes.
Dans le 8e arrondissement, les nuits du mois de mars ont été le théâtre de nombreux et dangereux feux de poubelles à l'occasion de manifestations nocturnes sauvages et violentes.

Les habitants et les commerçants du 8e arrondissement n'accepteront pas la reproduction en avril de la situation honteuse du mois de mars !

La Maire du 8e arrondissement avait alors fait le choix initial de soutenir publiquement la Maire de Paris et la grève, plutôt que de défendre les intérêts de ses administrés. Elle avait ainsi été la seule Maire de droite de la capitale à ne prendre aucune initiative pour la continuité du service public de la collecte des ordures dans l'arrondissement.



Pour anticiper une reprise de la grève de la collecte et ne pas revivre un nouveau mois de mars "ordurier", j'ai écrit dès le 4 avril à Mme Jeanne d'HAUTESERRE. Dans ce courrier, je lui ai posé plusieurs questions pour prévenir la récidive de ses fautes du mois de mars. Je lui ai ainsi demandé :

  1. de faire connaître si elle soutiendra à nouveau publiquement une grève de la collecte des ordures ménagères dans le 8e arrondissement ;

  2. d'indiquer si elle sollicitera la réquisition des personnels grévistes ;

  3. de préciser les mesures qu'elle compte prendre directement, et / ou faire prendre indirectement par la Ville de Paris, pour anticiper et pallier la grève des éboueurs municipaux, par exemple en sollicitant à l'avance des prestataires privés, ainsi que pour informer les habitants et les gardiens sur les bonnes pratiques pour gérer au mieux les ordures accumulées en termes de sécurité ?

  4. et de prendre position sur l'option d'une privatisation à terme de la collecte des ordures ménagères dans le 8e, pour mettre un terme à l'inégalité de traitement que subissent les habitants de l'arrondissement du fait d'un système de collecte à deux vitesses.

Je ne manquerai pas de vous tenir informés des réponses que Mme la Maire voudra bien faire.

Et je vous invite toujours à signer - et à faire signer autour de vous - notre pétition pour privatiser la collecte des ordures ménagères dans le 8e arrondissement. Vous êtes déjà plus d'un millier de cosignataires. Je m'appuierai sur le nombre des cosignatures pour plaider efficacement cette option dès le prochain Conseil du 8e arrondissement du 23 mai.


20230404_courrier_CLR___Jeanne_d_HAUTESERRE_Objet _ prendre position et anticiper une repr
.
Télécharger • 160KB

1件のコメント


不明なメンバー
2023年4月05日

Pour ou contre le privé ??? le problème se reposera lorsque que VEOLIA ou autre sera lui aussi en grève, moitié-moitie est une bonne précaution mais pas par arrdt ! La mairie doit pouvoir deplacer ses moyens qu’ils soient internes ou externes suivant les besoins de chassue arrdt , elle doit s’organiser !

いいね!
bottom of page