Racket scolaire à Chaptal et Fénelon : le Préfet de police de Paris répond à mes interpellations

Après avoir été moi-même saisie par des parents d’élèves, j’avais interpellé le Préfet de police de Paris en octobre (par courrier et en séance du Conseil de Paris) sur la nécessité de renforcer la lutte contre l’inacceptable racket scolaire qui sévit aux abords des établissements Chaptal et Fénelon dans le 8e arrondissement. Didier LALLEMENT m’a répondu dans un courrier daté du 11 décembre.


Après avoir rappelé le dispositif existant avec les actions de prévention, de dissuasion et de répression menées par ses services en partenariat avec l’éducation nationale, la Ville de Paris, les services de sécurité et l’autorité judiciaire, le Préfet de police de Paris m’indique 1/ d’une part que l’implantation de nouvelles caméras de vidéoprotection aux abords des établissements est à l’étude et 2/ d’autre part qu’il a donné des instructions, suite à mon signalement, pour que la sécurisation de Chaptal et Fénelon soit renforcée.


Je suivrai avec une attention toute particulière l’évolution de cette situation et, bien sûr, ne manquerai pas de remonter au créneau si celle-ci ne s’améliorait pas rapidement.



LIENS

S'abonner à la newsletter

© 2020 par Catherine Lécuyer