Réunion d'information sur l'avenir du 25/27 rue de Constantinople : question en Conseil du 8ème





Conseil du 8ème arrondissement du 18/09/2017.


Question orale présentée par Madame LECUYER, relative à la réunion d'information sur le devenir du 25/27 rue de Constantinople


Madame le Maire, lors du dernier conseil d'arrondissement vous vous êtes engagée à organiser une réunion publique à laquelle seront conviés les commerçants, les habitants, le CCQ Europe et l'association Aurore pour évoquer le centre d'hébergement d'urgence et son devenir. Nous souhaitons donc savoir si une date a été fixée.


Mme d'HAUTESERRE : Madame la Conseillère, en tout premier lieu, il me paraît utile de vous préciser que j'ai été informée par deux personnes qui m'interrogeaient sur la nature des « petits travaux » engagés dans ce bâtiment, lesquels ne seraient pas soumis à déclaration préalable de travaux, sous réserve de confirmation.


Dès réception de leurs doléances, la ville a été saisie par mes soins et des inspecteurs ont été missionnés pour se rendre sur place afin de faire un rapport sur la nature de ces travaux.


Comme je l'ai écrit dans le « Paris Huitième » de février, cette installation a été faite sans concertation avec la Mairie du 8ème et après avoir eu les informations auprès des services de la Ville de Paris et la Société Aurore, par souci de transparence, j'ai immédiatement porté à la connaissance des habitants de l'arrondissement, tous les éléments en ma possession concernant l'occupation du site du 25/27 rue de Constantinople.


Je suis en contact permanent avec l'Association Aurore qui gère le Centre d'Hébergement d'Urgence Constantinople comme cela a été le cas pour l'immeuble INPI Saint-Pétersbourg, sans qu'aucun incident n'ait été à déplorer pendant deux ans.


Il en sera de même, je l'espère, pour le 25/27, rue de Constantinople et j'y veillerai.


Un nouveau directeur vient d'être nommé pour gérer ce centre. Je dois le rencontrer prochainement.


Une opération « portes ouvertes » était programmée en juillet pour faire visiter le site aux habitants et commerçants. J'ai contacté le cabinet de Madame VERSINI pour lui faire part de mon souhait de voir cette visite organisée dès le mois prochain.

S'abonner à la newsletter

© 2020 par Catherine Lécuyer