top of page

Joyeux Noël et bonne année 2023 !


Chers habitants du 8e arrondissement,


Je veux profiter de la fin d'année pour faire avec vous un bilan et tracer des perspectives.


L'année 2022 a bien sûr été marquée par le retour tragique de la guerre en Europe. Les Ukrainiens se battent pour leur souveraineté et pour faire vivre nos valeurs communes de liberté et de démocratie. Ne l'oublions pas. Ils méritent notre soutien dans la durée.


Ainsi bien sûr que tous nos soldats qui s'engagent et servent sous le drapeau pour protéger la France et les Français.


En France, 2022 a été marquée par la présidentielle et les législatives. En femme de droite libre, indépendante, enracinée, je vous ai d'ailleurs présenté ma candidature pour incarner à l'Assemblée nationale une France forte et fière de ses valeurs. Les résultats nationaux ont été décevants. La droite à laquelle je suis attachée a même perdu son rang de première opposition parlementaire.


Résultats d'autant plus décevants que les campagnes n'ont pas permis de débattre des enjeux cruciaux pour l'avenir de la France et des Français : réduction des dépenses publiques, financement de la dépendance, réforme des retraites, transformation de l'éducation nationale, restauration de l'ordre public, lutte contre le dérèglement climatique, etc.


A Paris, 2022 a été marquée par la fuite en avant financière de Mme HIDALGO. La capitale étant criblée de dettes, la Maire fait désormais payer aux Parisiens sa gestion calamiteuse. Elle a augmenté la taxe foncière de plus de 50%, sans prévoir de mesure d'économie ou de réforme. La cote d'alerte est atteinte. L'explosion de la dette entraînera bientôt la faillite et la mise sous tutelle de Paris.


2022 a également été marquée par des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes, intenses et précoces, du fait du dérèglement climatique. Ces épisodes ont confirmé les faiblesses d'une ville parmi les plus denses et minérales au monde. La droite doit s'emparer pleinement de ces enjeux climatiques et être force de proposition pour une croissance plus verte, un développement plus durable et une capitale plus résiliente.


Dans le 8e arrondissement, j'ai continué de me rendre chaque semaine à votre rencontre sur le terrain pour échanger sur vos besoins, vos attentes, vos espoirs. J'ai participé activement à toutes les séances du Conseil d'arrondissement. J'ai régulièrement interpellé la Maire de Paris et son Exécutif. J'ai aussi participé à toutes les réunions publiques des Conseils de quartier. En effet, il ne manque pas de grain à moudre !


Concrètement, je me suis mobilisée pour que les habitants soient informés des projets de logements sociaux de la Mairie de Paris dans l'arrondissement. Le logement social avance masqué dans le 8e. La Mairie de Paris profite en effet du futur PLU pour flécher près d’une centaine de parcelles de terrain qu’elle pourra ensuite transformer en logements sociaux.


J'ai aussi interpellé l'ensemble des parties prenantes afin d'agir d'urgence pour la sécurité des piétons et la santé des riverains de la rue de Saint-Pétersbourg, en organisant le retour des lignes de bus 21 et 95 rue d'Amsterdam.


J'ai également plaidé pour une régulation renforcée des dark stores. Plusieurs rues du 8e sont concernées par cette "ubérisation" de la ville. Les conséquences sont trop négatives pour le commerce alimentaire traditionnel, l’espace public et la tranquillité des riverains.


Je me suis enfin mobilisée pour essayer d'obtenir des avancées concrètes sur plusieurs autres sujets importants pour l'arrondissement : 1/ concerter les riverains pour les projets d'aménagement de l'espace public ; 2/ corriger les coronapistes avant de les pérenniser ; 3/ préserver l'équilibre entre vivre et travailler à Paris pendant la saison des "terrasses estivales" ; 4/ inclure les habitants du quartier des Champs-Elysées parmi les bénéficiaires du réaménagement de l'avenue ; 5/ restaurer d'urgence le patrimoine de la place de la Concorde ; 6/ achever la restauration des lavatories de la Madeleine ; 7/ sauvegarder le patrimoine botanique du parc Monceau ; 8/ améliorer l'environnement sonore ; 9/ ou encore mettre un terme au sentiment d'abandon général de l'espace public…


Je veux maintenant tracer quelques perspectives pour l'année prochaine.


2023 sera une année sans élection mais elle se déroulera à l'ombre d'une dissolution de l'Assemblée nationale.


2023 devra être l'année de la restauration de la souveraineté et de l'indépendance énergétique de la France, en réparant notre puissance nucléaire. Tandis que l'Exécutif exhorte à la sobriété de tous pour éviter les coupures d'électricité, les responsables des ratés du nucléaire devront d'ailleurs rendre des comptes !


2023 devra être l'année de l'aboutissement de la réforme des retraites. En 2019, l'Exécutif nous a fait subir plus de deux mois de grèves dans les transports sans réforme… L'année prochaine, il lui faudra mener la réforme à son terme tout en contenant les grèves et leurs nuisances.


2023 devra être l'année d'une loi sur l'immigration qui privilégie la fermeté à l'humanité et qui ne crée pas d'appel d'air pour l'immigration de travail dans les secteurs en tension.


2023 devra être l'année d'une réforme du statut de Paris qui permette enfin aux Parisiens d'élire directement leur Maire dans une circonscription électorale unique, et non plus au travers du "prisme déformant" - parce que penchant à gauche ! - des arrondissements.


Vous m'avez comprise.


En 2023, je continuerai de refuser la fatalité et de me mobiliser très concrètement à votre service. Toujours en femme de droite libre qui veut restaurer l'autorité, libérer l'économie et protéger les Parisiens comme les Français.


En 2023, vous pourrez continuer de compter sur moi, sur mes convictions et mon énergie.


Je vous souhaite un joyeux Noël en famille et je vous adresse mes meilleurs vœux de bonheurs - au pluriel - pour la nouvelle année.

146 vues0 commentaire
bottom of page