Compte rendu du Conseil du 23 février : les paroles s’envolent, les écrits restent…



Au cours de la discussion en Conseil d'arrondissement le 30 mars 2021 sur l’approbation du compte rendu de notre précédent Conseil d’arrondissement du 23 février, j’ai formulé plusieurs observations faisant état d’un usage de convenance de la locution traditionnelle “les paroles volent, les écrits restent”.


Tantôt, les paroles ont été suivies d’écrits mais guère d’actions. Il figure ainsi au compte rendu que la Maire s’était engagée à me faire apporter des réponses écrites aux questions sur l’utilisation des cours d’école et de collège ouvertes au public : je les attends toujours… De même, la majorité avait annoncé organiser en mars une réunion de concertation avec les membres du Conseil de quartier Saint-Augustin sur la végétalisation de la place Saint-Augustin réaménagée. Celle-ci n’a pas eu lieu. J’ai donc demandé que le calendrier mis à jour soit communiqué aux administrés et aux élus.


Tantôt, les paroles n’ont pas même été versées au compte rendu. Ainsi de l’affirmation selon laquelle le Conseil d’arrondissement aurait voté un budget d’aménagement de la place Saint-Augustin. Et pour cause : un tel vote n’a jamais eu lieu ! Je n’ose bien sûr croire qu’un tel lapsus puisse être imputable à autre chose qu’une maladresse…


J’ai tout de même voté pour l’approbation du compte rendu, adopté à l’unanimité.



35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

S'abonner à la newsletter

© 2021 par Catherine Lécuyer